13ème Session Ordinaire du CA de l’ANAM : Renforcement des capacités de l’Agence Nationale de la Météorologie

 

Le Président du Conseil d’administration de l’Agence Nationale de la Météorologie, non moins ministre des Transports et de la Mobilité Urbaine, Ibrahim Abdoul Ly a présidé la 13ème Session Ordinaire du Conseil d’Administration de ladite agence. C’était lundi 09 septembre dans les locaux de la structure.

Au cours de son intervention, le ministre Ly a indiqué que les premières pluies en début d’hivernage, suivies d’une longue période sèche avec de plus importantes quantités de pluies ayant causé des pertes en vies humaines et beaucoup de dégâts matériels, conséquences des phénomènes météorologiques extrêmes et très dommageables sur le développement socio-économique de notre pays, du fait de son étendue sur plusieurs zones agro économiques d’une part, et d’autre part, de la fragilité de son économie basée essentiellement sur la production agricole.

C’est pourquoi, selon ses dires : « il est nécessaire de renforcer les capacités de l’Agence Nationale de la Météorologie, et lui permettre de répondre aux besoins de plus en plus croissants pour les utilisateurs d’informations climatiques, en vue d’accroitre la résilience des usagers ». D’ajouter encore : « conscients du rôle d’acteur fondamental dans le développement, le gouvernement de la République a approuvé par décret pris en conseil des ministres, qui est le plan stratégique de développement de la météorologie à l’horizon 2027 et son plan d’actions quinquennal pour la période 2018-2023 ». Selon lui, ce plan devrait permettre à Mali-Météo de développer des produits et services météorologiques et climatologiques fiables répondant aux besoins spécifiques des utilisateurs et, ainsi faire jouer à Mali-Météo son rôle d’instrument d’aide à la prise de décisions. Aussi de préciser : « le Conseil des ministres a pris acte du rapport de l’étude d’évaluation du Programme de pluies provoquées après plus de dix ans de mise en œuvre et d’efficience ».

Il a rappelé que la modernisation des services météorologiques, pour renforcer les mesures de résilience face aux changements climatiques conformément à l’accord de Paris, constitue une action majeure du programme d’action du Gouvernement, notamment, l’axe relatif à l’environnement, le changement climatique et le développement durable, issu de la lettre de mission du Président de la République.

Concernant le budget de l’exercice 2018, il indiquera que les crédits ouverts au 31 décembre 2018 ont été exécutés à hauteur de 96,74%. Quant à l’exercice 2019, les crédits notifiés ont été engagés à hauteur de 50,52% à la date du 30 juin 2019.

Par ailleurs, le ministre Ly a félicité la Direction Générale et tout le personnel de Mali-Météo pour le niveau des résultats atteints dans l’exécution de la mission que les plus hautes autorités leur ont confié.

Aissétou Cissé: Nouvelle Patrie

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

maliafrique.ml

GRATUIT
VOIR