Section RPM de la CV : Le 4 février ou le  jour le plus long…

En effet, c’est le mardi 4 février, que la section procédera au choix de ses candidats. Va-t-elle choisir une femme sur sa liste, comme le laisse murmurer une rumeur persistante qui circule dans la commune. Un nom revient avec insistance dans les conversations et souvent même sur les réseaux sociaux, celui de Mme Coulibaly Kadidia Guindo, conseillère municipale et maire-signataire à centre secondaire d’état-civil de Kalabancoura. Cette grande battante (chez elle, ce mot n’est nullement galvaudé) a même connu récemment une grande promotion, en y devenant présidente des femmes de la section RPM de la CV. Dotée d’une capacité de mobilisation hors-normes, Mme Coulibaly Kadidia Guindo, présente selon ses admirateurs, les qualités réelles pour porter dignement le flambeau du parti, lors des élections législatives, dont le premier tour est fixé au 29 mars prochain.

Au cours de la longue et dure « guéguerre » qui opposa  le maire de la CV, Amadou Ouattara à l’honorable Moussa Timbiné, Mme Guindo avait apporté un soutien manifeste au  camp de Moussa Timbiné plébiscité nouveau secrétaire général d’un bureau de 47 membres. C’est ce qui explique sa très grande « proximité » avec celui qui dirige désormais les destinées de la section. Une conférence de section est prévue ce mardi 4 février pour designer les candidats du parti.

En plus de Moussa Timbiné, candidat pour un second mandat à l’assemblée nationale (son choix ne souffrira du moindre doute), il y’a aussi celui d’Ibrahima Bagayogo dit « Jeune premier » qui ne manque pas aussi d’atouts sérieux pour crédibiliser sa candidature. Son nom avait été recalé lors des élections législatives de 2013, ou le parti était allé sur une liste d’alliance RPM-ADP-MALIBA.

A cause d’un contexte historique assez particulier, ces élections avaient permis au parti des tisserands de réaliser  un raz de marée électoral dans de nombreuses circonscriptions électorales de notre pays.

Mais force est de reconnaitre que les années se suivent et ne se ressemblent pas. D’autres noms de prétendants aussi sérieux sont annoncés. Il s’agit d’Abdoulaye Diané, 1er adjoint au maire de la CV, président du conseil d’administration de l’ANADEB. Connu et apprécié surtout  pour sa très grande amabilité doublée d’une générosité sans pareille, il apparait aux yeux de ses partisans et admirateurs, comme étant le candidat idéal, pour seconder Moussa Timbiné sur la liste au cas, ou la section choisirait cette option. Car l’épineuse question du genre risque de bouleverser de nombreux scenarios, vers la mise en place d’une vraie liste d’alliance.

Le Phénix

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

maliafrique.ml

GRATUIT
VOIR