Mme Kadidia Guindo, une mobilisatrice hors-pair du parti des tisserands en CV

Mme Kadidia Guindo est une conseillère municipale élue sous les couleurs du RPM, lors des élections législatives de Novembre 2016. Son engagement indéfectible en faveur des idéaux et valeurs du parti ont été récemment récompensés par sa brillante promotion à la tête des femmes de la section en CV. Ses proches partisans ont alors salué cette belle promotion capable, à leurs yeux, de donner un rapide coup d’accélérateur à sa carrière politique très prometteuse, à bien des égards. Mais de là, à penser qu’elle devrait être aussitôt candidate, sur la liste des législatives, c’est un pas que beaucoup de partisans y ont vite franchi. Mais en militante très discipliné, elle n’a pas voulu s’embourber dans de vulgaires querelles de chiffonniers, se contentant tout simplement de suivre et de respecter à la lettre les consignes et décisions du parti : « En tant que militante sincère et convaincue, nous devons toujours mettre les intérêts supérieurs du parti avant notre propre intérêt personnel et égoïste. Nous devons soutenir de toutes nos forces les candidats retenus par le parti, comme si nous étions nous-mêmes sur la liste. C’est seulement à ce prix que nous pourrons toujours remporter de belles et grandes victoires électorales. »

C’est à cause de cette conviction fortement ancrée, que cette « battante » (chez elle, ce mot n’est nullement galvaudé) n’a pas voulu céder aux insistants chants de sirène de plusieurs militants favorables à cette candidature (au nom de la loi du genre) : « Nous sortions déjà d’une longue crise politique au sein de la section, il était donc hors de question pour moi, de vouloir créer une seconde crise à propos d’une hypothétique candidature aux legislatives. Comme vous le savez, le parti est parti à ces élections, avec deux candidats (l’honorable Moussa Timbiné et Ibrahim Bagayogo dit « jeune premier »), Mme Oumou Coulibaly candidate de l’APR est venue compléter cette liste. Si je voulais être candidat à tout prix, cela allait créer naturellement une nouvelle source de division au sein de la Section dirigée par l’honorable Moussa Timbiné. C’est un homme très ouvert, courtois, disponible à tout moment, pour recevoir, écouter, soutenir les militants du parti. Ses grandes réalisations sociales en faveur des populations démunies et vulnérables de la CV (forages, installation de lampadaires, distribution de cahiers, dons de sang aux Famas etc.) nous confortent dans notre idée de pouvoir battre toutes les autres listes et remporter ainsi ces élections. »

Revenant sur les conditions de sa promotion à la tête des femmes de la section, Mme Kadidia Guindo s’est dite surtout fière et réconfortée de la confiance ainsi placée en elle, par la présidente sortante de la section, Mme Bocoum Kadiatou Sidibé dite KS : « C’est elle qui m’a transmise le flambeau. Pourquoi ma modeste personne ? C’est elle seule qui peut répondre à cette question, mais le plus important est l’unité et la solidarité retrouvée au sein du parti dans notre commune, car les combats qui nous attendent sont nombreux et méritent tous d’être gagnés au prix de cette unité. Mais cette grande marque de confiance constitue une charge supplémentaire qui pèse sur mes frêles épaules, car je dois être surtout à la hauteur de cette lourde et exaltante mission qui m’a été ainsi confiée. »

AT/Le Phénix

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

maliafrique.ml

GRATUIT
VOIR