Le triste record de Fana: Encore un corps sans tête

Le corps sans tête, donc sans vie, de Bakary Sangaré, la cinquantaine, a été retrouvé dans la nuit du mercredi 10 juin 2020 au Quartier Badialan de Fana. Avec cette énième découverte, Fana détient le record sur ce registre macabre.

La chronique de la criminalité dans la ville de Fana continue. La bête humaine a encore frappé dans la nuit du mercredi 10 juin 2020. Le corps sans vie de Bakary Sangaré, la cinquantaine,a été retrouvé baignant dans une mare de sangdans la cour sans clôture de la maisonnette où il résidait au Quartier Badialan de Fana. Il était décapité, la tête à côté et, apparemment, aucun autre organe ne manquait à sa dépouille.

Avait-il été agressé avant d’être tué, des morceaux de fer ayant été trouvés à côté de son corps, à en croire des sources proches des enquêteurs ? Le temps nous édifiera. Originaire de Bancoro, le défunt était connu comme vendeur de médicaments traditionnels, notamment de feuilles et de décoctions contre le paludisme. Suspecté un moment d’être responsable des crimes précédemment commis dans la localité sur le même registre, il avait été relâché faute de preuves.

Assurément Fana devient un nid criminogène qui mérite d’être étudié avec plus d’intérêt de la part des autorités compétentes.

Est-ce le sens à donner au déplacement du ministre de la Sécurité, général Salif Traoré, qui se rend ce jeudi sur le… lieu du crime ?

DT/Le Challenger

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

maliafrique.ml

GRATUIT
VOIR