Mauvaise gestion des ressources au Laboratoire National de la Santé: L’éternel DG Benoit Yaranga Koumaré sur le point de départ ?

Rien ne va plus au LNS ! Une crise couve au laboratoire National de la Santé. Son Directeur Général, en l’occurrence, le Pr Benoit Yaranga Koumaré, est accusé de mauvaise gestion des ressources de la structure. Au niveau de cette boîte d’Etat, le népotisme y a élu domicile. Du moins, si l’on en croit nos radars. Un état de fait qui installe le malaise. Le torchon brûle une fois de plus au LNS entre les travailleurs et le directeur.

Les travailleurs du laboratoire viennent encore d’exprimer leurs ras-le-bol, en dénonçant des agissements malsains, l’abus d’autorité, la dilapidation des deniers, la mauvaise gestion de la structure, la pratique du favoritisme et la marginalisation des cadres de la structure, ainsi que l’obstruction au libre exercice du droit syndical.

Les accusations ne se sont pas arrêtées à ce stade, mais le pire est qu’il n’a pas hésité à traîner les travailleurs eux-mêmes et les représentants syndicaux devant la justice, ce qui a conduit, aujourd’hui, à cette situation catastrophique.

Notre source n’a esquivé aucune accusation , pas même l’épineuse question de l’achat d’appareils de mauvaise qualité en passant par l’arrêt du processus de renforcement des capacités des travailleurs du Laboratoire National de la Santé.  

Occupant le poste depuis plus de 10 ans, M. Koumaré a pendant longtemps dû gérer les protestations de ses équipes qui n’étaient pas toujours d’accord avec sa façon de faire. Ainsi, le Directeur a été accusé de mauvaise gestion à plusieurs reprises par certains de ses collaborateurs sans pour autant être inquiété.

Seulement, la tendance semble s’être inversée, puisque plusieurs rapports rédigés avec minutie seront bientôt adressés au ministère de la Santé et des Affaires Sociales.

Amadou T Dansoko/La Révélation

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

maliafrique.ml

GRATUIT
VOIR