Douanes: Saisie de 28 boulettes de cocaïne sur une mule nigériane

La brigade mobile d’intervention des Douanes de Bamako a intercepté un nigérian avec 28 boulettes de cocaïne dans l’estomac. Une opération savamment menée qui a permis d’arrêter l’individu en provenance de la Guinée Conakry, ce vendredi après-midi.

Attendue au Nigéria, cette mule n’arrivera jamais à destination. La vigilance de la BMI a eu raison de lui et de sa cargaison de 500 g de cocaïne pure d’une valeur estimée à 50 millions de FCFA.

Le commanditaire et le transporteur  n’ont pas compté sur la vigilance des douaniers maliens qui détenaient des informations sur ce transport hors du commun.

Mais, il faut admettre que Jude Ezeh a tout de même eu la chance. Au-delà de 72 heures, après leur ingestion, les capsules pouvaient exploser dans son ventre.

Ironie du sort, c’est le 26 juin,  consacrée à la Journée internationale de lutte contre l’abus et le trafic illicite de drogues, célébrée dans le monde que ce trafiquant a été arrêté.

« Le test réalisé par les services techniques de la douane a révélé que l’intéressé transportait de la cocaïne pure », affirme un agent des services qui précise que le contrevenant est conscient de la gravité des faits qui lui sont reprochés. « Il voulait faire passer sa charge illicite de Conakry au Nigeria, en traversant le Mali », poursuit-il.

Entre les mains des limiers, Jude Ezeh n’a pas nié les faits. Il a été conduit dans les locaux de la BMI, à Faladjè, où il a évacué les 28 boulettes de drogue.

Après la procédure douanière, le délinquant est conduit devant le procureur de la République qui scellera son sort lors d’un procès. Quant à sa charge, elle sera mise à la disposition de l’Office central des stupéfiants qui procèdera à sa destruction au moment venu.

Mariétou Doucouré/Azalaï Express

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

maliafrique.ml

GRATUIT
VOIR