SENOU : Un mort et deux personnes légèrement blessées           

Sur la route nationale 7 (RN7), un accident est survenu le mardi 23 juin 2020, après le camp militaire “base 101“ de Sénou. Ce terrible sinistre s’est produit suite à la collision entre un véhicule 4×4 et un camion-citerne. Ce qui a causé directement la mort de conducteur du véhicule 4×4, qui ne disposait d’aucune pièce d’identité, et la blessure légère de deux personnes qui étaient à bord d’un véhicule camionnette (fourgonnette, 3ème véhicule touché audit accident). L’information a été donnée par le commissaire délégué auprès du poste de police de Sénou, Major Bakary Bamba.

Les faits : Il était presque 13heures, quand un véhicule camionnette quittait Sénou pour la ville de Bamako, qui avait en ce moment à son derrière un véhicule 4×4 roulant en toute allure et puis dépassa ladite fourgonnette qui le suivait en cours tout en sortant de la troisième position. Malheureusement, il n’a pas pu se maitriser afin de ne pas percuter contre un camion-citerne qui venait de la ville de Bamako. C’est-à-dire, ledit véhicule 4×4 a fortement et forcement heurté le camion-citerne, détruisant le carter dudit camion-citerne. Mais puisqu’il est plus faible que ce camion-citerne, il a enfin réussi à heurter violemment le véhicule mini-frigo-net en cassant non seulement son châssis, mais aussi provoquant l’incidence jusqu’à ce que ledit véhicule mini-frigo-net soit allé percuter un mur. Et, le véhicule 4×4 qui est la source de cet accident a été écrasé, ce qui a causé sur le champ la mort de son conducteur et la blessure légère de deux personnes qui étaient à bord du véhicule fourgonnette.        

Selon le commissaire Bamba, la police a été rapidement informée à temps et à l’heure par Madame la maire déléguée auprès de la mairie du quartier de Sénou, Mariam Traoré, lorsqu’elle a coïncidé avec les faits. Du coup, le commissaire infatigable et ses éléments sont arrivés sur le lieu sous le contrôle de la commissaire principale de commissariat du 10ème arrondissement, Madame Fanta Koné. Ce qui a nécessité d’intervenir au plus vite les éléments de la protection civile, mais surtout ceux de la brigade territoriale de la gendarmerie de Sénou, pilotée par lieutenant Moussa Touré, qui a immédiatement envoyé ses éléments dès qu’il a eu l’information. Ce, le chapeau doit être vivement tiré à lui pour sa performance, a dit le commissaire. Encore à ses dires, malgré la perte de vie humaine et la blessure légère, mais la manière par laquelle les éléments des forces de défense et de sécurité plus ceux de la protection civile sont intervenus, les gens du quartier ont vivement salué félicité leur dynamisme et leur professionnalisme.

Rappelons que le défunt conducteur du véhicule 4×4 ne disposait d’aucune pièce d’identité. Et ce qui signifie que ce dernier a incroyablement et sauvagement trouvé la mort. Il faut ajouter qu’après cet accident violemment survenu, les soudeurs ont fait plus de vingt minutes pour scier le véhicule écrasé pour que le corps de conducteur soit trouvé par les agents de la protection civile. Enfin, le commissaire invite les usagers de la route à apprendre et respecter impérativement le code de la route afin de réduire l’incidence dans la circulation routière.

DIARRA Adama Amadou /L’Oeil du Mali      

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

maliafrique.ml

GRATUIT
VOIR