Manifestation de la rue: à qui profite le vandalisme ?

Bien qu’annoncé pacifique, le rassemblement du vendredi 10 juillet 2020 du M5-RFP s’est terminé dans la rue avec comme conséquence, le vandalisme des biens d’Etat et privés, des barricades et du feu un partout sur les voies publiques et les ponts. Un comportement que le peuple malien en majorité ne parvient pas à comprendre. A qui profitent alors ces vandalismes ?

Ce vendredi 10 juin, quelques instants après les habituelles interventions au pupitre, dont Mme Sy Kadiatou Sow a annoncé les dix commandements pour asseoir la désobéissance civile, Issa Kaou Djim a mis du feu à la poudre. Car, il venait d’appeler le public à prendre l’ORTM, l’assemblée nationale, la primature, l’aéroport, les ponts. C’est cet appel qui a fait déborder de l’eau du vase. Quelques instants, l’ORTM a été pris d’assaut dont les choses ont mal tourné avec comme bilan, des véhicules calcinés et du matériel emporté. A l’assemblée, même comportement, certains sont mêmes arrivés à enlever des portes, des ordinateurs, des téléviseurs, des motos, des documents, des chaises. Même du vivre a été emporté au moment où cette localité était à feu. Durant toute la nuit, c’était le vandalisme, des braquages avec arme blanche et des raquettes de parts et d’autres. Dans la zone de Yirimadio, c’était le pire, beaucoup d’usagers ont vu leur vitre brisée faute de n’avoir pas d’argent sur eux. Apparemment, depuis la les deux marches précédentes, certains avait d’autres préoccupations. C’est à dire, descendre dans la rue afin pour se profiter. Finalement, c’est ce qui fut fait et de paisibles citoyens ont fait les frais. Que diront encore les responsables du M5-RFP ? Avec ces dégâts de parts et d’autres, nous osons croire que ce regroupement n’a aucune maîtrise de la crème de foule qui crie derrière eux.

maliafrique

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

maliafrique.ml

GRATUIT
VOIR