M5-FRP : Le risque d’implosion !

Les leaders du M5-RFP Issa Kaou N’Djim et Clément Dembélé se sont lancés des pics à travers les réseaux sociaux via des vidéos.

Le premier, Issa Kaou N’Djim indique que seules 3 personnes (Choguel K. Maïga, Imam Oumarou Diarra et lui-même) avaient été interpellées au camp I à la suite du mouvement du 10 Juillet dernier. Seulement trois (03) ! Pour les autres, c’était toute autre chose.

Pour sa part, Clément Dembélé s’est dit surpris de ces propos émanant d’un membre de son clan à son encontre le faisant passer, lui et Adama Diarra dit Ben «le Cerveau», pour des pions au service de la Sécurité D’Etat (SE), puisque suggérant qu’ils n’ont jamais été interpellés.

Fort heureusement, réplique le Professeur Clément Dembélé, ces déclarations n’émanent pas de l’Imam Mahamoud Dicko. Ces allégations, dit-il, sont tout simplement ignobles et indignes d’un musulman.

Quelques temps, sortit une conversation téléphonique entre Clément et Mamadou Synsi Coulibaly dit « Madou Coulou » et qui fit le tour des réseaux sociaux. Dans cette audio, Clément dévoile à son interlocuteur son souhait d’un plaidoyer auprès de Cheick Oumar Sissoko pour qu’il devienne Premier ministre plein pouvoir et du coup, Madou Coulou doit se considérer comme Président.

Il est aussi question, dans la conversation, de la dissolution de l’assemblée nationale et d’un éventuel emprisonnement du fils du Président de la République…

Même si l’authenticité de l’audio reste à vérifier, tout porte à croire que le mobile est de nuire à Clément Dembélé. Il s’agit là d’une violation du principe de la liberté d’expression. Clément Dembélé affirme qu’il portera plainte contre les auteurs de cet acte qu’il qualifie de montage grossier.

Mais, au regard de tout ce qui précède, tout porte à croire qu’au sein du M5 -RFP il y a une fissure. Avec le retrait tactique de l’Imam Dicko, et les différentes positions (CMAS, EMK, FDS et les associations et mouvements). Le risque d’implosion plane désormais sur le mouvement.

Une trêve de 10 jours est actuellement en cours pour permettre aux fidèles de préparer la fête de Tabaski. La présence des 4 Chefs d’Etats de la CEDEAO désamorcera certainement la bombe pourvu que chaque partie enterre ses égos.

Massassi/La Révélation

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

maliafrique.ml

GRATUIT
VOIR