Sommet extraordinaire de la CEDEAO : le correspondant de RFI, Moussa Kaka se plante?

Dans la foulée du sommet extraordinaire de la CEDEAO de ce lundi 27 juillet 2020, le correspondant de RFI au Niger, Moussa Kaka avait attribué ces propos au président de la République, Ibrahim Boubacar Kéïta je site: ‘’ils veulent mettre une transition en place pour mettre en cause, la laïcité du Mali’’. Rapidement, cette information erronée a fait le tour des réseaux sociaux et a monté la tension de plusieurs personnes. Certains l’on qualifié d’une manière de rajouter une autre crise à celles que nous vivons pour celui qui connaît la sensibilité religieuse au Mali. Dans un communiqué publié par la suite, la  cellule de communication de la présidence dément cette information et la traite fantaisiste.

Comme si les correspondants des médias européens veulent mettre du feu au Mali, il y a quelques semaines, un autre affirmait que la loi de  l’homosexualité a été adoptée au Mali. Chose qui n’était pas vraie. Désormais, les autorités du pays doivent veiller sue ces genres d’informations erronées qui sont de nature à mettre du feu à notre pays. Elles doivent aussi avoir le courage d’expulser ces fautifs hors du Mali. 

maliafrique

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

maliafrique.ml

GRATUIT
VOIR