Soumaïla Berhé Malien de la France: il faut rajouter les 31 députés à l’AN pour mettre fin à la crise

Malien vivant en France, Soumaïla Berthé n’est pas un malien inconnu de la diaspora. Malgré sa présence dans le pays d’Emanuel Macron, il est au cœur de toutes les actualités du Mali. Pour la sortie de crise post-électorale, il pense que le Mali n’avait pas besoin de la CEDEAO. Il est déplorable que les Maliens ne soient pas parvenus à s’entendre autour de quelque chose. Pour lui, la solution des élections législatives est toute simple. Les autorités maliennes, devraient faire des concessions pour trouver une formule pour intégrer les 31 députés qui contestent à l’assemblée nationale. Cela est possible dit-il, car, dans les année 1997, avec une population malienne estimée à 19 millions d’habitants, le pays avait 147 sièges à l’assemblée nationale. Aujourd’hui, le Mali compte 20 466 700 habitants environ donc, il est même obligatoire d’augmenter le nombre de députés. Pour cette option, pas question d’augmenter aussi le budget de l’AN. Dans la mesure où au stade actuel, chaque malien doit faire un sacrifice, l’ancien budget serait partagé entre les élus. Pour cette option, pas de dépenses supplémentaires, pas de frustration. La mauvaise gouvernance est arrivée à un point que même si le M5-RPF n’avait existé, un autre petit mouvement pouvait rassembler la population.

maliafrique

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

maliafrique.ml

GRATUIT
VOIR