Violence faite aux femmes : L’enfant béni du Mali, Sidiki Diabaté en garde-à-vue

Accusé pour violence faite à sa conjointe, Mariam Sow, une demoiselle de nationalité guinéenne, l’artiste musicien Malien, Sidiki Diabaté est en garde-à-vue depuis lundi. Il est accusé de violence faite sur sa conjointe. Depuis son interpellation, les réseaux sociaux sont inondés de pour et de contre. En soutien au jeune artiste, la diva de la musique malienne, Oumou Sangaré a fait un post d’excuse en son nom. Malheureusement, elle aussi a été attaquée sur les réseaux sociaux. C’est pour dire combien de fois le public est choqué. Ce qui a révolté de plus, c’est degré de blessure infligé à la pauvre dame au risque d’atteindre ses parties intimes. Cette fois-ci, Siriki qui vient de publier son dernier clip, ‘’l’enfant béni du Mali’’ est allé trop loin. La violence devient l’apanage du jeune artiste plein de talent car, on se rappelle, il avait agressé un taximan il y a de cela deux ans environ.

Si certains évoque la thèse que l’acte a été faite il y a fort longtemps, il est à noter que si le délai n’est pas prescrite, Siriki peut répondre de ses actes. Enfant de Toumani Diabaté, le géni du cora doit revoir sa copie et ressemblé à son père. La ressemblance à son père est un langage plein de sens dans notre société. Les conséquences de cette violence n’ont pas tardé à pleuvoir, l’AFRIMMA et PRIMUD l’ont écarté de leurs listes d’invités et nominés.

maliafrique

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

maliafrique.ml

GRATUIT
VOIR