Présidentielle du 27 décembre au Niger: Cheick Boureima Abdou Daouda Investit candidat

Le cheick Boureima Abdou Daouda vient de créer la surprise au Niger en se faisant investir pour la présidentielle du 27 décembre. Dans une interview à Mondafrique, il dit qu’il ne se présente pas au nom de l’Islam mais au nom de la citoyenneté.
A cette question de l’important site français qui pourrait intéresser de nombreux maliens: M. L’Imam Dicko au Mali vous a-t-il inspiré ?
C.B.D. (Rire). Non, jamais! J’ai fondé un parti en septembre 1999, géré par mon frère Boureima Abdou Badjé. Contrairement à l’Imam Dicko, mon projet n’est pas un soulèvement populaire. Il ne faut pas attendre que les Nigériens choisissent leur candidat, élisent leur Président puis se soulèvent. Ce serait comme une sédition, comme une rébellion! Non, c’est maintenant qu’il faut faire la compétition, conformément à la Constitution et aux droits et devoirs que le pays nous offre. Nous avons notre vision de la chose et peut-être l’Imam Dicko, que je connais bien et que je respecte aussi, a-t-il sa propre vision.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

maliafrique.ml

GRATUIT
VOIR