Tête d’affiche:Mamadou Oumar Sidibé, président du PRVM-FASOKO: La nécessité de privilégier le Mali, tout le Mali, et rien que le Mali

C’est une personnalité politique accessible, humble, sociable. Depuis quelques jours, il écume les plateaux de télévision pour égrener ce qu’il considère être sa part de vérité et de contribution pour une meilleure gouvernance du pays, les défis multiples auxquels il est lourdement confronté ainsi que toutes les questions vitales et stratégiques impactant directement l’avenir politique et social de ce «Maliba» «héritier de trois grands empires africains» et dont nous sommes fiers d’en être les dignes héritiers. Et c’est aussi pour cette raison que la devise du Fasoko fait véritablement sens, à travers son délicieux tryptique : Dambé-Danaya-Ladriya.
Il s’agit de mettre ici un accent particulier sur l’honnêteté et l’objectivité de l’homme, du militant politique dans ses choix, dans ses jugements, le respect scrupuleux de ses engagements envers les autres, l’objectif étant de créer un homme nouveau doté surtout d’un sens élevé de solidarité nationale. Ceci constitue un vaste programme pour un parti ouvert à tous les Maliens et qui enregistre au fil des mois de nombreuses adhésions venant de toutes les régions du pays, car c’est un parti qui n’exclut personne pour son statut socio-économique. Avec cependant cette mise au point parfois nécessaire : «Personne ne peut non plus imposer sa vision avec ses moyens financiers», précise le président du parti qui a choisi comme emblème un dromadaire blanc (un animal qui vit dans un écosystème sahélien) que l’on admire surtout pour son endurance, sa puissance et sa prévoyance.
Pourquoi alors la couleur blanche ? Parce qu’elle est le symbole de la pureté, de la transparence dans les grandes décisions de la vie du parti, la transparence dans la gestion des affaires de la nation. Quoi de plus normal pour ce parti du «chameau blanc», dont le socle repose sur la restauration des valeurs du Mali !
Roi ou faiseurs de rois
Lors de la dernière élection présidentielle, Mamadou Oumar Sidibé a été le candidat de la Coalition pour le renouveau politique constitué de partis politiques et d’associations. Il incarne aux yeux de ses camarades politiques les forces et les qualités nécessaires à un candidat sérieux, crédible et surtout capable de porter sur ses larges épaules les belles aspirations de cette plateforme politique. Avec une progression constante dans le puissant travail d’implantation des structures du parti à l’échelle nationale, le PRVM-FASOKO pourra bien réaliser un maillage territorial, en vue de figurer ensuite en pole-position parmi les partis-leaders qui auront ce rare privilège d’être «roi ou faiseurs de rois.».
Dans son message au peuple malien à l’occasion des 60 ans d’indépendance du Mali, le président Mamadou Oumar Sidibé rappelle la nécessité de privilégier le Mali, tout pour le Mali et rien que le Mali dans toutes les actions et les pensées.

B.CAMARA/Le Challenger

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

maliafrique.ml

GRATUIT
VOIR