14ème édition de « San Kibaru » du Pr Moussa Fomba:«L’avant-projet de constitution est lourd de péril»

Fidèle à sa tradition, Pr Moussa Fomba en collaboration avec ‘’Challenge Communication’’ a animé, le samedi 17 décembre 2022, une conférence de presse au siège du journal «Le Challenger» à Hamdallaye ACI. Au menu, les prévisions géomantiques de l’année 2023 (San Kibaru). Ainsi à l’en croire, l’influence de Mars plane sur les évènements au Mali (mars, juin, octobre) et Uranus-Saturne (juillet, septembre et novembre…. En tout, pas moins de sept mauvais mois sur douze mois.

L’année 2023 sera très dure selon de Pr Moussa Fomba. Comme sacrifice, ‘’7 Sankaba Missi’’. Pour la population, un bain avec des feuilles bouillies, notamment ‘’Aladion’’, Sounssounfing, Sèrènidiè, Zonyé et Doubalé.
Selon le Pr Fomba, les prévisions dans le livre commencent du mois d’août 2022 jusqu’en juillet 2023 de l’année hégirienne. Parlant des prédications, l’astrologue appelle les autorités de la transition à faire face à la réalité et aux cris du peuple malien. Lisez ses prévisions durant les 12 mois de l’année 2023.
Janvier : La Papesse droite : message, inflation galopante, vie chère.
Baromètre à mercure, les mercredis sont importants, le peuple lancera un message
Février : L’Amour renversé : problèmes. Cet arcane pose des problèmes. Le pouvoir est à la croisée des chemins. Faut-il reporter ou maintenir la date du referendum ?
Mars : La Maison de Dieu reversée : le Feu. Le Feu qui descend sur la Tour. C’est mars et la Foudre, Mars est le Dieu romain de la guerre, correspondant à Arès, chute d’un pouvoir ? Echec d’un projet ?
Avril : La Force renversée : Le Lion. Le rayonnement du pouvoir. Il représente aussi le soleil, la lumière et la chaleur. Le rythme de la vie politique en baisse.
Mai : La Lune renversée : Lundi. La Lumière du soleil. Symbole du Cancer. Mensonge et goutte de sang. Lundi infernal.
Juin : Le Chariot droit : Problématique, lui aussi. Associé souvent au Cancer. L’avenir du pays est-il lié au lundi, au déplacement des Famas (Armée) et de leurs actions ? Mars et Char. Troisième mois de l’année, rappelle le mois de mars.
Juillet : l’Ermite renversé : La Nuit. L’idée du temps. La nuit la plus longue. Les anneaux de Saturne. Mois du Saturnisme ?
Août : La Lune renversée. Le retour ou la continuité des évènements du mois de mai ? Mensonge ou promesse non tenus. Symbole de la famille et de l’eau : Inondation ?
Septembre : La Tempérance droite : Le mythe d’Uranus. Uranus, entouré de treize anneaux sombres et fins. Une situation politique ténébreuse ? Le chef de l’Etat doit rencontrer l’opposition et s’adresser à la nation.
Octobre : Le Bateau droit : Esprit pratique. C’est aussi mars et bélier. Le chef de l’Etat doit reprendre l’initiative. Arcane qui exprime des mouvements.
Novembre : Le Mat renversé : Uranus. Instabilité politique, fébrilité. Balloté par les évènements, le pouvoir va de gauche à droite.
Décembre : L’Impératrice droite : Venus. Coquille Saint Jacques et l’aigle sur L’arcane. Séduction politique et naissance de nouveaux mouvements.
En conclusion, l’influence de Mars (Maritius) plane sur les évènements au Mali (mois de mars, juin, octobre) et Uranus-Saturne (juillet, septembre et novembre) donc, sept (7) mauvaises périodes sur douze (12) mois.

Binafou Dembélé, stagiaire/Le Challenger

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

maliafrique.ml

GRATUIT
VOIR