Les PTF exigent des poursuites contre les détournements du denier public

Plus de 700 milliards de pertes pour le trésor public courant la dernière décennie. Si la révélation faite par le Bureau du Verificateur n’a pas l’air d’alarmer les hautes autorités, elle est accueillie avec indignation par les partenaires techniques et financiers. En effet, après la publication du dernier rapport du BVG, ils ont aussitôt donné de la voix en profitant de la revue budgétaire avec la partie malienne pour le mettre au goût du jour. Ils nous revient, de source proche des débats, que les représentants de la Banque mondiale et du FMI n’ont pu se retenir d’exprimer l’étonnement que leur inspire l’inaction des autorités devant une dilapidation d’aussi grande envergure. Ils exigent, par conséquent, que les responsabilités soient enfin situées et que des têtes tombent au besoin. De même source, il nous revient que les PTF réclament, outre l’exemplarité des sanctions, que celles-ci fassent l’objet de large diffusion en vue de décourager le sentiment d’impunité qui favorise la corruption.

Source: Le Témoin

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

maliafrique.ml

GRATUIT
VOIR