Le commissaire de Fana Yaya Coulibaly, à propos du défi sécuritaire : ‘‘La police ne peut rien sans la population’’

Fraichement nommé à la tête de la police de Fana, le commissaire Yaya Coulibaly est pleinement conscient de la situation sécuritaire de cette ville après que 9 personnes y ont été découvertes dans des circonstances troubles ces dernières années. Un défi que la police seule ne saurait relever sans la collaboration de la population, dit-il.

Il vient de prendre les rênes du commissariat de Fana. Un commissariat qui vu le jour il n’y a pas longtemps. Yaya Coulibaly- c’est son nom- n’est pas étranger dans cette ville. Depuis son arrivée, ses hommes et lui multiplient les contacts avec la population locale, conscient que c’est seulement à ce prix que l’on peut relever le défi sécuritaire. La seule police ne peut rien sans la complicité de tous.

Aussi envisagent-ils de rencontrer avec toutes les couches de Fana sans exclusive pour gagner leur confiance et leur accompagnement. C’est ainsi que la lumière pourrait être faite sur les événements tragiques qui ternissent l’image de la ville de Fana. Dont la dernière tuerie date de la nuit de mardi 3 à mercredi 04 novembre 2020 au quartier Badialan.

Le vendredi 27 novembre 2020, Yaya et ses hommes venaient de terminer avec un briefing avec la jeunesse. La confrérie des chasseurs, les autorités coutumières, la Cafo, les partis politiques etc, tous seront impliqués pour que Fana retrouve la paix et la quiétude. En attendant, les patrouillent conjointes, de la police et de la gendarmerie se poursuivent de même que les enquêtes.

La peur au ventre

A Fana actuellement, les gens ont manifestement le moral au talon et la peur au ventre. L’heure est plus que jamais à la prudence. Traumatisés par les épreuves précédemment vécues, on préfère prendre le moins de risque possible.

 

Drissa Togola envoyé spécial/Le Challenger

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

maliafrique.ml

GRATUIT
VOIR