Mouvement « BENKAN »: Fédérer toutes les forces vives de la nation autour d’un idéal !

Porté au départ par un groupe d’acteurs économiques, Benkan, le pacte citoyen est un mouvement qui a vu  le  jour le 04 Mars 2021 et a consacré son lancement  officiel le 10 Avril dernier à Mopti. Il s’agissait d’un appel citoyen auquel le public a répondu présent. Le mouvement Benkan entend fédérer toutes les forces vives de la nation autour du Mali.

Dans une interview diffusée sur Maliweb.net le président du Mouvement Benkan Seydou Mamadou Coulibaly affirme que le « mouvement Benkan  propose un nouveau projet de société à nos compatriotes, fondé sur nos vertus millénaires et le rassemblement. Benkan ambitionne de fédérer autour du Mali toutes les forces vives, bien au-delà des clivages politiques, idéologiques, ethniques, culturels et j’en passe.

Le mouvement veut nouer avec les 20 millions de Maliens de l’intérieur et de la diaspora, un nouveau pacte citoyen appelé « Benkan Koura » .Avec ce pacte citoyen, le Mali de nos rêves deviendra réalité.

Ce pacte citoyen dit-il est un véritable contrat  social .Il est l’expression d’une volonté et  des moyens pour une autre façon de faire de la politique, une manière de servir, de diriger tout en privilégiant l’intérêt général.

En choisissant Mopti pour le lancement de notre appel pour le Mali, « nous avons d’emblée passer le message que c’est ensemble que nous réussirons à transformer notre pays en mobilisant les maliens de l’intérieur comme de l’extérieur » a renchéri le président du mouvement.

S’agissant des motivations qui l’ont amené à créer ce mouvement, Seydou Mamadou Coulibaly indique clairement que « nous aurions tort de ne voir dans la politique qu’une activité subalterne ou méprisable .Ne pas faire la politique, c’est renoncer à une part entière de notre pouvoir, ce qui est toujours dangereux, mais également à une part de notre responsabilité, ce qui est toujours condamnable.

L’apolitisme dit-il est à la fois une erreur et une faute : c’est aller contre nos intérêts et contre nos devoirs. Nous avons compris, et avec nous, nombre de nos compatriotes que nous sommes tous responsables de ce que nous vivions, par conséquent, nous devrions résolument nous engager pour un idéal commun, pour sauver le Mali. C’est pour cette raison que nous avons lancé Benkan, le pacte citoyen.

En ce qui concerne son ambition présidentielle, Seydou estime que « l’enjeu le plus important pour moi aujourd’hui est de mériter la confiance placée en moi pour diriger , animer et porter le plus haut possible ce mouvement .Si des milliers de personnes me font confiance , l’unique ambition possible est d’être à la hauteur de leurs attentes .

Par ses principes et ses idéaux, le mouvement Benkan est une évidence : les maliens aiment le Mali ; les Maliens veulent un changement qualitatif ; les Maliens aspirent à plus de justice sociale, à la sécurité, à la paix, à l’unité nationale, au développement .Les maliens aspirent à une vie digne et prospère ; les maliens veulent un regroupement qui va au-delà des clivages.

Le mouvement « Benkan » prône une nation rassemblée réconciliée, solidaire prospère. Le mouvement Benkan offre à chaque malienne et à chaque malien l’occasion de prendre sa place dans l’édification d’un Mali nouveau où  chacune et chacun évoluera dans le respect de l’autre, en privilégiant le bon vivre ensemble.  

Qui est Seydou Mamadou Coulibaly ?

Titulaire d’un diplôme d’ingénieur en Génie Civil option hydraulique de l’École nationale d’Ingénieurs (ENI) de Bamako, d’un DESS en Aménagement hydro-agricole de l’école d’ingénieur inter-états (EIR, Burkina Faso) et d’un Certificat de spécialisation en hydraulique Agricole de l’École polytechnique Fédérale de Lausanne, Seydou Coulibaly puisque c’est de lui qu’il s’agit a commencé sa carrière comme Directeur de projet dans les études techniques d’exécution au Mali et au Burkina Faso. Il a occupé les fonctions d’Ingénieur de conception, d’étude et de Directeur de projets dans plus d’une dizaine de pays en Afrique de l’Ouest et en Afrique Centrale.

Aujourd’hui avec plus d’une trentaine d’années d’expérience dans le domaine de la conception et de la supervision des travaux d’infrastructures hydrauliques, de transport et de projet de développement rural et urbain, il a fait de la CIRA SAS une référence à travers le monde. Très présent sur les grands chantiers au Mali ces dernières années, il a su se faire une place au soleil. Actuellement, il est sollicité par des milliers d’hommes et de femmes pour servir son pays. Sa probable candidature donne déjà des sueurs froides à bon nombre de politicards. Surtout quand on sait qu’avec le décès de Soumaila Cissé ex-président de l’URD, les cartes sont à rejouer.

Rappelons que CIRA SAS (conseil Ingénierie et Recherche Appliquée) est un Bureau d’études privé membre du Groupe CIRA créé en Septembre 1991.Présent dans plus de vingt pays en Afrique, CIRA SAS apporte son expertise dans toutes les phases de réalisation d’un projet de développement.

Coulou/La Révélation

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

maliafrique.ml

GRATUIT
VOIR