Prolifération des motos taxi à Bamako: le ministère des transports en panne de vision

Depuis que le startup TELIMAN a commencé avec son projet, les gens ont fait irruption  dans le secteur de moto taxi à Bamako. Aujourd’hui la situation  devienne inquiétante si rien n’est fait. Un peu partout en circulation dans la capitale, ces moto-taximan en général n’ont aucun sens de la circulation. Il n’ont pas assez de maîtrise de leurs engins, ne connaissent pas la route n’en parlons pas du côte de la route. Pourtant, ils transportent des usagers. Le phénomène s’accentut, les gens se plaignent mais personne n’a le courage de denonncer officiellement. L’Etat, pensant reglementer le secteur s’est limité à l’acquisition d’un simple document. Une pratique trop banale pour ce secteur car, il s’agit de la vie des citoyens. En la matière, ce document devrait être conditionner à une certaine maîtrise des engins roulants, sanctionnée par un permis de conduire, une assurance en cas d’accident de la circulation. En plus, pour des besoins de securité, il est impérative de les répertorier. Malheureusement, le departement des transports ne fait rien avant que cette autre forme de transport ne prend d’autres tournures. Ils deviennent de plus en plus nombreux en circulation à Bamako sans aucune mesure de securité. Pourtant, voilà un terreau d’insécurité de tout genre. En la matière, le ministère en charge des transports et celui de la sécurité doivent se donner la main pour trouver une place pour cette nouvelle forme de transport. Aussi, ils doivent aller à la recherche de l’expérience des pays qui sont dans ce mode de transport depuis des années. Le departement des transport en panne de vision.

maliafrique

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

maliafrique.ml

GRATUIT
VOIR