Présidence de la Transition :Les neuf sages couronnent le colonel Assimi Goïta

Les neuf sages de la Cour constitutionnelle du Mali couronnent, dans un arrêt, le colonel Assimi Goïta à la tête de la présidence de la Transition en lieu et place de Bah N’Daw. L’ex-président du Comité national pour le Salut du Peuple (CNSP) a désormais la lourde responsabilité de conduire le processus de transition à son terme.

Selon l’arrêt n°2021-02/CC/Vacance du 28 mai 2021, le président de la Cour constitutionnelle a été saisi par la lettre n°000145 du 27 mai 2021 par le ministre directeur de cabinet du vice-président de la Transition pour constater la vacance du pouvoir, suite à la démission du président de la Transition et la dissolution du gouvernement. Dans la même correspondance, le ministre directeur de cabinet du colonel Assimi Goïta a transmis aux neuf sages la lettre de démission de Bah N’daw en date du 24 mai et le décret n°2021-0355/P-T du 24 mai 2021, mettant fin aux fonctions du Premier ministre et des membres du gouvernement.
L’article 1er de cet arrêt constate la vacance de la présidence de la Transition suite à la démission de Monsieur Bah N’daw. L’article 2 dit que le vice-président de la Transition exerce les fonctions, attributs et prérogatives du président de la Transition pour conduire le processus de transition à son terme. Selon l’article 3, le vice-président porte le titre de président de la Transition, chef de l’Etat, à compter de la notification de cet arrêt. Ainsi, les neuf sages couronnent le colonel Assimi Goïta. L’ex-président du défunt CNPS s’installe donc sur le trône dans un contexte extrêmement difficile après neuf mois d’un processus transitoire qui est en panne.

B Siby/Le Challenger

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

maliafrique.ml

GRATUIT
VOIR