Prix Africain de Développement (Padev): Mme Koumaré Mariam Simaga distinguée

Mme Koumaré Mariam Simaga a reçu son prix africain du mérite de l’excellence de la femme battante, le 27 septembre dernier, à Kigali, des mains du vice président de l’Assemblée nationale du Sénégal Dr Cheickh Tidiane Gadio et du président du PADEV Koffi Kwadio. Elle était accompagnée de son mari Honorable Abdine Koumaré.

Initiative de la Fondation 225, en partenariat avec le Rwanda Convention Bureau (RCB), le Prix Africain de Développement (Padev) vis instaurer une culture du travail, du mérite et de l’excellence comme valeurs cardinales de la société africaine. Ce prix est décerné à des personnalités qui constituent des modèles et dont les œuvres impactent positivement leur pays, voire l’Afrique. Ce mérite, selon l’un des responsables de la Fondation 225, est également reconnu à celles qui œuvrent à la construction d’Etats africains démocratiques et de paix.
Plusieurs personnalités maliennes ont déjà été récompensées par le Prix PadeV. Il s’agit, entre autres, de l’ancien ministre de la Sécurité et de la Protection civile, le Général Salif Traoré par le Prix du “Meilleur artisan de la sécurité publique”, le co-gérant de Betrap-Sarl, Samba Diallo, avec le prix du “Meilleur opérateur du Génie civil et rural”. Sans oublier Mahamadou Camara dit Seyba, directeur général de Seyba Transit-Transport-Sarl avec le prix du “Meilleur jeune entrepreneur africain”, l’ex-directeur général de la Canam, Luc Ankoundio Togo, avec le Prix de “Meilleur promoteur de la sécurité sociale en Afrique”.
Et cette année, le Mali était à l’honneur à travers Mme Koumaré Mariam Simaga a reçu le 27 septembre dernier à Kidal le Prix de la femme battante en Afrique. Une distinction qui se justifie par la bravoure et l’abnégation de cette amazone qui est un exemple dans le domaine de l’entreprenariat féminin au Mali, voire en Afrique.
Au sein de l’entreprise familiale, le Groupe Simaga, Mme Koumaré Mariam a fondé sa réputation dans le domaine du transport. Elle en est en effet, la directrice générale Adjointe.
Connue pour votre acharnement au travail, elle a créé la société Somandine-Sarl, qui excelle, elle aussi, dans les domaines de fournitures de mobiliers et matériels bureautiques, la commercialisation de groupe électronique et le BTP. Et ce sont plusieurs milliers d’emplois qu’elle a pu créer à travers ses initiatives. Cette distinction est la reconnaissance africaine de l’ensemble de ses actions en faveur du développement. Mme Koumaré est une des exceptions féminines qui ose bousculer la hiérarchie des affaires au Mali, un pays où les mentalités sont moins favorables à la junte féminine dans certains domaines d’activités Mme Koumaré est la fille de Feu Bamadou Simaga, grand opérateur économique du Mali, décédé il y a deux ans.
En persévérant dans le sens de l’excellence, Gakou comme l’appellent les proches honore la mémoire de son père.

Bintou Diarra/Le Challenger

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

maliafrique.ml

GRATUIT
VOIR