Front social : les pompistes de Shell menacent d’observer 72 heures de grève

L’atmosphère s’échauffe de plus en plus au sein des services et des entreprises. La fin de ce mois d’octobre risque d’être chaud à Bamako et ailleurs. La raison, des préavis de grève sur la table de la direction nationale du travail. Outre le préavis de grève des travailleurs de la SAER-emploi de PMU-Mali prévu le 27 octobre, les pompiste des Stations Shell veulent entrer dans la danse à la même date. Ils dénoncent l’exploitation des travailleurs et réclament de conditions meilleures de travail.

maliafrique  

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

maliafrique.ml

GRATUIT
VOIR