CHARTE D’ETIQUE ET DES VALEURS DU MALI : Le Mali se dote d’un document référentiel authentique

 

Sous la conduite du ministre de l’artisanat, de la culture, de l’industrie hôtelière et du tourisme, Andogoly Guindo, le comité de pilotage de la Charte d’éthique et des valeurs du Mali s’est réuni le lundi 13 février 2023 au Centre International de Conférences de Bamako. Le document final validé se fonde sur des valeurs et principes cardinaux du Mali d’hier. Une référence et une boussole pour le Mali nouveau.

Depuis 2012, le Mali traverse une crise multidimensionnelle qui secoue le vivre ensemble, ébranle la cohésion sociale et fait faillir les instituions : l’Etat, la famille, l’école, la religion… Pour renverser cette spirale gênante, le comité de pilotage, investi de la tâche d’élaborer la « charte d’éthique et des valeurs du Mali », revient avec le fruit de son travail. Il a peaufiné et finalisé « un document important pour le Mali », selon le ministre de l’artisanat, de la culture, de l’industrie hôtelière et du tourisme, Andogoly Guindo.

Se fondant sur les bases et les valeurs du Mali authentique, le comité de pilotage, composé d’experts, d’un comité scientifique présidé par Famagan-Oulé Konaté, a validé ladite charte qui servira de bréviaire et de socle pour le Malikoura. Avec la bienveillance du ministre Andogoly Guindo, le comité a, après formulation de quelques recommandations, approuvé le document final.

« Le présent document est le fruit d’un travail minutieux et acharné accompli par un comité scientifique, pluridisciplinaire, sous l’égide du comité de pilotage », a souligné le ministre Guindo. Confiant du contenu instructif de la charte, le ministre en charge de la culture rasssure que « le document sera versé dans le système éducatif malien ».

Son élaboration a respecté un ordre bien établi et harmonisé, a appuyé pour sa part le président du comité de pilotage, à travers notamment, la réalisation d’une enquête quantitative sur un échantillon national de 480 citoyens, dont 50% de femmes. La réalisation d’une enquête qualitative sur un échantillon de 60 représentants des différentes aires culturelles du Mali.

« L’enquête quantitative a révélé que les 480 citoyens interrogés approuvent les valeurs inscrites dans la charte, dans une proportion de 70% à 100% », a révélé le président du comité de pilotage, Famagan-Oulé Konaté. Et de poursuivre : « la même enquête conclut que la culture malienne, les traditions et coutumes des communautés regorgent de nombreuses valeurs positives qu’il suffit de revisiter ».

Cette charte prend en compte plusieurs aspects importants, à savoir la codification des normes, modèles et systèmes devant régir la vie de la société, la reconnaissance de l’autorité parentale et de la société, entre autres.

Ousmane Tangara/Le Challenger

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

maliafrique.ml

GRATUIT
VOIR