Or: Le Mali s’attend à une baisse de 3,5 % de la production d’or en 2023

(Agence Ecofin) – Le Mali est dans le top 5 africain des producteurs d’or. Dans le pays, la production industrielle est dominée par un trio composé de deux compagnies canadiennes (Barrick Gold et B2Gold) et d’une compagnie australienne (Resolute).

La production industrielle d’or au Mali devrait s’établir à 63,9 tonnes en 2023, en baisse de 3,5 % en glissement annuel. C’est ce qu’a affirmé Mamadou Sidibe, chef du département des statistiques au ministère des Mines, relayé mardi 28 février par Reuters.

Selon le responsable, cette prévision est basée sur une production moins importante des deux plus grandes mines d’or du pays, en l’occurrence Loulo-Gounkoto et Fekola, respectivement exploitées par les canadiens Barrick Gold et B2Gold. Barrick devrait produire 21,1 tonnes d’or en 2023, a-t-il ajouté, suivi de B2Gold avec 18,4 tonnes, contre 7 tonnes pour l’australien Resolute Mining, troisième producteur industriel d’or au Mali.

Pour rappel, le gouvernement malien évalue la production annuelle d’or du secteur artisanal local à six tonnes. Le pays devrait donc produire environ 70 tonnes d’or au total cette année, contre 72,2 tonnes en 2022.

Source: agenceecofin.com

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

maliafrique.ml

GRATUIT
VOIR