Abdoulaye Diané 1er adjoint au maire de la CV du district de Bamako: Affranchi de toute tutelle politique

«Depuis ma démission du RPM, je n’ai jamais milité dans aucun parti politique de la place. Pour le moment, mon parti est le développement du pays, de ma commune. Je réaffirme ici mon soutien constant et permanent à la transition. ».Ces propos au ton clair, ferme et précis sont de Abdoulaye Diané, un élu communal qui a finalement accepté ( sur mes sollicitations plusieurs fois répétées) de clarifier son positionnement actuel par rapport aux partis politiques présents sur l’échiquier politique local et national.
Toutefois, à la demande de la FORSAT civile, il a accepté de donner son accord pour être leur président d’honneur à SAN, étant bien entendu, que la FORSAT civile n’est pas un parti politique, loin s’en faut. En ce qui concerne les partis politiques, je dois vous préciser dit-il que c’est aussi à leur demande, que j’ai eu plusieurs rencontres avec les leaders des partis politiques, mais j’ai réservé ma réponse quant à une adhésion quelconque à une nouvelle formation politique. Ceci a au moins le mérite d’être clair.
On peut néanmoins en déduire que Abdoulaye Diané n’exclut pas l’éventualité de renouer à nouveau avec la vie politique, mais peut être pas à n’importe quel prix. Mais pour le moment il préfère orienter sa priorité et toute son énergie vers les actions de développement de notre pays. En guise de conclusion à notre entretien : « Si je dois intégrer dans un nouveau parti, ce ne sera pas fait en catimini, mais au cours d’une grande rentrée politique. »

Correspondance particulière

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

maliafrique.ml

GRATUIT
VOIR