Les zones de production de la CMDT Holding: Les engrais disponibles à 90% !

Près de 90% des engrais sont déjà sur place dans plusieurs zones de production de la CMDT. Assurance en a été donnée lors de la 98e session du Conseil d’Administration de la Holding de coton tenue le mardi 24 mai par son premier responsable en personne, Dr Nango Dembélé, en présence de l’ensemble des administrateurs. ‘’Nous sommes à peu près à 90% d’engrais disponibles dans plusieurs zones de production, à part Kita et Ouélessébougou ‘’ Une révélation qui devrait en principe couper court aux folles rumeurs sur l’approvisionnement d’engrais dans les zones CMDT.

La CMDT a tenu le mardi 24 mai 2023, sous la présidence de son premier responsable, Dr Nango Dembélé et en présence de l’ensemble des administrateurs, la 98e session de son Conseil d’Administration. Après examen des points inscrits à l’ordre du jour, le Conseil a approuvé le procès-verbal de la 97e session tenue le 1er février 2023, le rapport de gestion du Président Directeur général et lui a donné mandat de le présenter à l’Assemblée générale ordinaire.
Selon Dr Nango Dembélé, l’examen des états financiers de l’exercice clos le 31 décembre 2022 révèle que la CMDT a un chiffre d’affaires de plus de 315 milliards, un total bilan de plus de 269 milliards et un bénéfice net de plus de 10, 5 milliards. La campagne écoulée, a déclaré Dr Dembélé, a été affectée par des pertes énormes de superficie suite aux inondations, aux attaques de jacides et au blocage des intrants dans les ports de Dakar et Abidjan du fait de l’embargo de la CEDEO. Pour autant, les opérateurs fournisseurs ont mouillé le maillot afin de sauver la campagne cotonnière. Pour la campagne en cours, l’objectif de production est fixé à 780. 000 tonnes. Cette fois-ci, les dispositions, notamment contre les jacides, sont prises. Déjà, un produit très efficace contre ces insectes a été essayé sur les cultures maraîchères et les pépinières de coton dans des zones de production en présence des producteurs. Lesquels sont rassurés car les résultats ont été satisfaisants. Pour ce qui concerne les engrais, a révélé le Dr Dembélé ‘’nous sommes à peu près à 90% des engrais disponibles dans plusieurs zones de production, à part Kita et Ouélessébougou’’.

Drissa Togola/Le Challenger

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

maliafrique.ml

GRATUIT
VOIR