Journée mondiale de la métrologie:‘’Mesurer pour soutenir le système alimentaire mondial’’

C’est sous le thème ‘’Mesurer pour soutenir le système Alimentaire Mondial’’ que le Mali, à l’instar des autres pays du monde, a célébré le 20 mai 2023, la Journée mondiale de la métrologie, au siège de l’Agence malienne de la métrologie à Dialakorobougou, Zone AZI. La cérémonie de célébration de l’événement était présidée par le Secrétaire général du ministère de l’Industrie et du Commerce, Adama Yoro Sidibé, en présence du personnel et de nombreux partenaires de l’AMAM.

La Journée mondiale de la métrologie est la célébration de l’anniversaire de la signature de la Convention du Mètre en 1875, a rappelé le Directeur général, Almaïmoune Ag Alhassane. Fêté chaque 20 mai, l’événement est l’occasion de faire la promotion de la métrologie. Cette édition qui s’inscrit dans le cadre de la mise en œuvre du programme d’activités 2023 de l’Agence Malienne de Métrologie est donc l’occasion d’interpeller tous les acteurs politiques et de développement à œuvrer pour promouvoir science dont l’impact est indéniable dans notre vie quotidienne, qu’’il s’agisse de la protection des consommateurs, la loyauté dans les transactions commerciales, l’évaluation de la santé et de la sécurité.
Le Directeur général a aussi rappelé que le Mali s’est déjà conformé aux normes communautaires et internationales, en renforçant son cadre législatif avec la loi instituant le Système national de la métrologie le 4 février 2016, suivie de mesures règlementaires.
Le Secrétaire général du département de tutelle, Adama Yoro Sidibé, a déclaré que le Traité du Mètre a permis de poser les fondements de l’uniformité mondiale des mesures dans tous les aspects de nos activités. Mieux, il a donné naissance à un système mondial cohérent et essentiel de mesures pour les découvertes, l’innovation scientifique et la production industrielle.
La Journée Mondiale de la Métrologie est l’occasion donnée à plus de 80 pays de faire davantage connaître cette science mais aussi de célébrer son impact dans notre vie de tous les jours. Le thème de cette année ‘’Mesurer pour soutenir le système Alimentaire Mondial’’ a été choisi en raison des défis croissants du changement climatique et de la distribution mondiale de nourriture dans un monde dont la population ne cesse d’augmenter. La célébration de la journée 2023 sera l’occasion pour les scientifiques et chercheurs du domaine de se pencher sur les nombreux défis à relever afin de rendre fonctionnel le système alimentaire mondial. Aux nombres de ces défis, on peut citer : la mesure quantitative des produits alimentaires (mesure en masse, volume), le stockage et le conditionnement efficaces des aliments en tenant compte de la température et de l’humidité notamment, la qualité et l’authenticité des aliments en mesurant leur composition chimique, la sécurité des aliments par des mesures rigoureuses de détection de toute forme de contamination chimique, notamment par des résidus de pesticides ou des métaux lourds.
La Journée mondiale de la métrologie est aussi une occasion pour les responsables des structures nationales de faire la promotion de la métrologie auprès des usagers et consommateurs et faire connaître leur savoir-faire dans le domaine.
Au plan national, cette journée avait au menu des visites guidées du laboratoire et des séances de démonstrations de vérification de certaines catégories d’instruments de mesure.

Métrologie différente de météologie
Une conférence de presse animée par le directoire de l’Agence a permis de répondre aux questions de compréhension. La différence entre métrologie et météologie a été encore une fois expliquée par le Directeur général adjoint, Drissa Daou. La métrologie concerne les instruments de mesure tandis que la météologie s’occupe de la pression atmosphérique, dit-il. Donc deux entités différentes à ne pas confondre malgré l’apparente paronymie.
La cheffe de département métrologie légale, Mme Koné Kadidia Kéita a rappelé comme à chaque occasion les missions de l’agence. Lesquelles consistent à participer à la mise en œuvre de la règlementation nationale relative à la métrologie, instruire et suivre les dossiers d’agréments des fabricants, réparateurs et tous autres prestataires de services métrologiques, superviser les sociétés privées auxquelles certaines tâches techniques sont déléguées en matière de métrologie, mener des études et enquêtes en matière de métrologie, fournir les étalons légaux en fonction des besoins du pays, diffuser la documentation et l’information en matière de métrologie, émettre des avis en matière de métrologie etc. A l’en croire, le public-cible, ce sont les sociétés d’État et structures administratives détentrices d’instruments de mesures, les unités industrielles, les laboratoires d’analyses et d’essai, les opérateurs pétroliers, les sociétés minières, les structures sanitaires et de manière générale tous les détenteurs d’instruments de mesure.

Drissa Togola/Le Challenger

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

maliafrique.ml

GRATUIT
VOIR