REFERENDAIRE DU 18 JUIN 2023:Le collectif des acteurs institutionnels pour un «OUI» massif lancé

Pour mener à bien la campagne de vulgarisation de la nouvelle constitution en faveur d’un « OUI » massif lors du scrutin référendaire prochain, un collectif composé des acteurs institutionnels a été constitué.

Au cours d’une rencontre avec les hommes de média ce samedi 10 juin au centre international de conférence de Bamako (CICB), le colonel Abdoulaye Maiga, ministre d’Etat, non moins le coordinateur national de la nouvelle formation, a annoncé la création du collectif des acteurs institutionnels pour un «OUI» massif composé des membres du gouvernement, du conseil National de Transition, du Haut Conseil des Collectivités et du Conseil Economique Social et Culturel.

Soucieux de préserver la neutralité de l’Etat et des Institutions durant la campagne du scrutin référendaire, convaincus de l’engagement sans faille à réussir le processus de refondation de la nation dans le respect des aspirations profondes du peuple malien, adhérant totalement au projet de la nouvelle constitution qui reflète la vision du « Mali kura », résolus à convaincre l’ensemble des Maliennes et des Maliens sur l’impérieuse nécessité de doter du pays d’une nouvelle constitution, déterminés à rassembler l’ensemble des forces vives du pays pour un «OUI » massif au scrutin référendaire du 18 juin 2023, des acteurs institutionnels agissant en dehors de leurs attributions officielles ont décidé de créer un collectif dénommé « collectif des acteurs institutionnels pour un OUI massif », pour rassembler plus de maliens autour du « OUI » lors du scrutin référendaire prochain.

Le programme de la campagne de la nouvelle formation s’articulera sur plusieurs activités, à savoir la vulgarisation du projet sur les canaux des radios et les télés au niveaunational, mais aussi il y aura deux activités grandioses (meetings régionaux et meetings de clôture).

En effet, selon le coordinateur du collectif des acteurs institutionnels pour un OUI massif, il y aura simultanément des meetings le mercredi 14 juin prochain dans les régions de Mopti, Gao et Tombouctou, s’en suivront ceux de Kayes, Koulikoro, Ségou et Sikasso le jeudi 16 juin, pour clôturer avec un grand meeting à Bamako le vendredi 16 juin prochain au stade du 26 mars.

Etant un projet de la société, la campagne de la nouvelle constitution est une chose nouvelle au Mali. Pour le collectif : « au Mali il n’y a jamais eu de campagne pour un projet de constitution, ce nouveau projet issu des recommandations des ANR est une aspiration du peuple Malien dans la vision de Mali- Kura ».

Par ailleurs, le coordinateur du collectif a indiqué, qu’entend que partisans pour un OUI massif du scrutin, ils feront tous le nécessaire possible pour la disponibilité des cartes d’électeurs.

En outre, le collectif a rassuré que des pourparlers sont en cours avec les acteurs des mouvements armés de Kidal pour la bonne marche du scrutin dans la région.

Oumar Sawadogo pour Malizine

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

maliafrique.ml

GRATUIT
VOIR