Journée citoyenne : Bamako reste à la maison

 

Dans le cadre de la préparation du référendum prévu pour le dimanche prochain, les autorités maliennes ont décidé de déclarer la journée du jeudi chômée et payée sur l’ensemble du territoire afin de permettre à la population de retirer leur carte d’électeur. Cependant, à Bamako, la capitale, la population n’a pas répondu comme espéré. En effet, la situation est restée pratiquement inchangée, avec la plupart des habitants restant chez eux, comme les années précédentes.

Dans certaines régions, certains électeurs ont tout simplement abandonné leurs efforts pour trouver leur lieu de retrait de carte d’électeur, après avoir cherché en vain. De plus, le numéro 36777 mis à la disposition de la population pour connaître directement leur bureau de vote ne fonctionne pas régulièrement. Cette situation risque d’aggraver et de décourager de nombreux électeurs à quelques jours du scrutin.

Auparavant, les partis politiques formaient des groupes d’orientation et de soutien pour aider les personnes moins informées sur le retrait de leur carte d’électeur et la recherche de leur bureau de vote. Cette pratique s’était révélée efficace lors des élections passées. Cependant, en dehors de Bamako, dans les régions les plus éloignées, l’information concernant le vote référendaire semble mal circuler. Certains se demandent donc comment se déroulera le vote.

Il est évident que des efforts supplémentaires sont nécessaires pour sensibiliser la population et faciliter le processus de vote dans tout le pays, en particulier dans les régions éloignées. Il est crucial que les électeurs puissent exercer leur droit de vote de manière informée et sans entrave lors du référendum.

Astou/maliafrique

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

maliafrique.ml

GRATUIT
VOIR