Le Mali peut assurer son autosuffisance en farine : L’ambitieux projet du ministre Moussa Alassane Diallo

Le ministre de l’Industrie et du Commerce, Moussa Alassane Diallo, a reçu le lundi 31 juillet 2023 les meuniers de Bamako pour leur parler de sa vision de l’autosuffisance alimentaire.

L’objectif de la rencontre était de permettre un échange ouvert avec cette catégorie d’industriels essentiels dans la chaîne alimentaire et de les assurer du soutien du gouvernement pour relever le défi de la production de farine. Moussa Alassane Diallo a souligné que la solution de l’importation, bien que permettant satisfaire les besoins immédiats, ne devrait pas être le principal mode d’approvisionnement du marché. Le gouvernement, a-t-il déclaré, est résolu à prendre des mesures pour soutenir l’ensemble des industries, quelle que soit leur catégorie, afin de relever les défis alimentaires.

Le ministre a également mis en lumière les problèmes de fraude et de concurrence déloyale qui nuisent considérablement à l’économie malienne ainsi qu’aux industries locales. Pour y remédier, des mesures urgentes seront prises en collaboration avec le ministère de l’Économie et des Finances.

Cette initiative marque le début d’une bataille économique qui vise à atteindre l’autosuffisance alimentaire et à favoriser le développement du pays et les industries joueront un rôle crucial dans cette quête.

Connu pour sa franchise, le ministre Moussa Alassane Diallo n’a pas mâché ses mots devant ses partenaires. Il a affirmé que la croissance économique durable et inclusive du Mali dépendra grandement de l’implication des industries, et que cette croissance ne pourra se réaliser sans leur contribution.

 

Réexamen et refonte de la politique industrielle

En outre, le ministre a souligné que son département s’engage dans une démarche de réexamen et de refonte de la politique industrielle. Cette démarche vise essentiellement à promouvoir et à développer les grandes, moyennes et petites industries, afin de transformer la production locale dans le domaine de l’agriculture. Selon lui, les difficultés actuelles liées au sucre et à la farine ne sont que des problèmes structurels qui nécessitent une approche proactive pour les résoudre.

Le ministre Moussa Alassane Diallo a réaffirmé la volonté du gouvernement de travailler main dans la main avec les industries pour assurer l’autosuffisance alimentaire du Mali. Cette démarche ambitieuse vise à renforcer l’économie nationale et à garantir un avenir prospère pour tous les Maliens.

Drissa Togola/Le Challenger

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

maliafrique.ml

GRATUIT
VOIR