Droit de l’homme et bonne gouvernance : 60 jeunes de 19  régions du Mali à l’école de l’ONG ASRAD

 

Le grand hôtel de Bamako a servi de cadre ce Lundi 11 Décembre 2023, pour la session de formation sur le droit de l’Homme et la bonne gouvernance. Organisée par l’ONG ASRAD, dirigée par Kabiné Doumbia, ce cadre de renforcement des jeunes a vu la présence de Marie-Anne Marx, chargée d’Affaires de l’Ambassade de Luxembourg au Mali, Mme Murielle Genis de Youths for Human Rights. Au regard de l’importance des deux sujets, cette formatrice et partenaire de l’Ong ASRAD a quitté spécialement de la Belgique.

 

Après les mots de bienvenus du président Kabiné Doumbia, il a salué les participants, les invités et partenaires de son ONG. Rappelle-t-il, la motivation de l’Ong ASRAD n’est autre à travers cette formation, que la promotion des droits de l’Homme dans notre pays. Pour lui, ceux ci sont d’une importance que nul ne doit ignorer. Le président de l’ONG ASRAD, a par la suite, souligné  la portée de la formation, qui contribuera, dit-il, à initier et former les participants venus de toutes les régions du Mali, aux mécanismes et techniques d’approches en vue de maîtriser les contours relatifs aux droits de l’Homme. Poursuivant, le président Doumbia a rendu une motion spéciale à Mme Muruelle, formatrice, venue directement de son pays pour partager son expérience avec les participants de 19 régions du Mali et du district de Bamako.

 

 

Dans son discours, Mme Muruelle a rassuré que les outils sur le droit de l’Homme et la bonne gouvernance seront sans nul doute maîtrisés par les participants à travers les échanges. Elle a invité les bénéficiaires, à faire bon usage des outils, pour le bien-être commun. Reconnaissant les efforts présents de ses partenaires, Kabiné Doumbia a remercié le Grand-Duché de Luxembourg au Mali pour sa contribution financière et son accompagnement technique sans lesquels, l’ONG ASRAD, n’aurait pu réaliser ce cadre hautement significatif.

 

Par ailleurs le représentant du ministre, Hamidou DAOU, a salué l’initiative, au nom du chef de son département avant de procéder au lancement officiel des travaux.

Il faut rappeler que c’est dans la mouvance du 75ème anniversaire de la déclaration universelle des droits de l’Homme que les participants venus des 19 régions du Mali, bénéficieront cette session de formation de l’ ONG ASRAD dont la fin prévue pour le 13 Décembre.

 

Le Dénonciateur

 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

maliafrique.ml

GRATUIT
VOIR