Violences conjugales : L’ancien ministre Dramane Dembélé au cœur d’un scandale !

 

Ancien ministre de la République et plusieurs fois candidat à l’élection présidentielle, Dramane Dembélé est au cœur d’une affaire de violences conjugales exercées sur l’une de ses épouses, en l’occurrence Mme Fifi Tounkara. Une affaire dont est saisie l’O.n.g de défense des droits des femmes, WILDAF-Mali.

Une affaire inédite qui éclate pendant la commémoration dans notre pays des ‘’16 jours d’activisme de lutte contre les violences faites aux femmes et aux filles’’. Une affaire dont les protagonistes sont des personnalités de renom, à savoir Dramane Dembélé, ancien ministre de la République, deux fois candidat à la présidentielle et une de ses épouses, Mme Fifi Tounkara, bien connue pour ses œuvres caritatives.

Une affaire de violences conjugales d’une telle gravité que l’épouse victime semble toujours en état de choc. Manifestement traumatisée Mme Fifi Tounkara déclare avoir échappé de justesse à la mort, après avoir été sauvagement battue et laissée semble-t-il pour «morte» par son conjoint.

Outre ces graves accusations d’atteintes à son intégrité physique voire à sa vie, Fifi Tounkara affirme avoir été répudiée manu militari du domicile conjugal par un huissier de justice agissant au nom de Dramane Dembélé, alors que leur lien de mariage n’a été rompu par une quelconque juridiction du pays. Au mépris du Code du mariage et de la tutelle !

L’O.n.g de défense des droits des femmes, WILDAF-Mali, dirigée par l’ancienne ministre de la Promotion de la femme, de l’enfant et de la famille, Mme Bouaré Bintou Founé Samaké, a été saisie de l’affaire.

Nos multiples tentatives d’entrer en contact avec l’ancien candidat à la présidentielle malienne, via deux de ses numéros de téléphone, sont restées vaines.

Affaire à suivre

 

Boubacar Idriss Diarra/Le Challenger

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

maliafrique.ml

GRATUIT
VOIR