L’Alliance du 22 Septembre Faso Djô Kan en appelle à la préservation des acquis de la transition

 

L’Alliance du 22 Septembre Faso Djô Kan a convoqué la presse mardi dernier à l’hôtel de l’amitié de Bamako pour lancer un appel vibrant aux forces vives du pays en faveur de la préservation des avancées de la transition. Cet événement marquant a été honoré de la présence de figures notables telles que Nouhoum Sarr, Habdine Koumaré du Conseil National de la Transition, Mahoumd ben Kattra, ancien ministre, et Assetou Sangaré, présidente de la plateforme.

Depuis sa création en septembre 2023, l’Alliance Faso Djô Kan s’est imposée comme une plateforme politique et électorale dédiée à l’unification des énergies nationales pour consolider les progrès réalisés au cours de cette phase cruciale. Mohamed Lamine, porte-parole de l’Alliance, a souligné la démarche proactive de l’organisation qui a multiplié les rencontres avec divers acteurs politiques, sociaux et des personnalités influentes pour atteindre ses objectifs.

La transition politique actuelle au Mali est décrite comme un virage progressiste, rompant avec un ordre antérieur négligent envers l’intérêt général. Lors du point de presse, Mohamed Lamine a réaffirmé les trois piliers fondamentaux de cette transition : le respect de la souveraineté nationale, la considération des choix de partenariats gouvernementaux, et la prise en compte des intérêts vitaux du peuple malien dans toutes les décisions. Il a mis en exergue le rôle de l’Alliance du 22 Septembre Faso Djô Kan en tant que force patriotique, démocratique et progressiste, engagée à consolider les acquis de la transition et à ouvrir de nouvelles perspectives dans les domaines économique, politique, culturel et social.

En outre, Mohamed Lamine a tenu à saluer la résilience remarquable de la population dans les zones de conflit, ainsi que l’engagement indéfectible des forces de défense face à l’insécurité et au terrorisme, soulignant ainsi l’importance de la cohésion et de la résistance dans ces moments délicats.

L’initiative de l’Alliance du 22 Septembre Faso Djô Kan pour la préservation des acquis de la transition s’inscrit dans une dynamique visant à assurer la continuité des progrès enclenchés et à mobiliser les énergies pour construire un avenir meilleur pour le Mali.

Source: Boubacar S. TRAORE

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

maliafrique.ml

GRATUIT
VOIR